Archives



Accompagnement sur les addictions en périnatalité en Indre-et-Loire

Une plaquette d'informations sur les TSO et sur l’usage de substances psychoactives pendant la grossesse vient de paraître, elle recense également les lieux ressources du département. Le Centre Port Bretagne avait constaté depuis déjà quelques temps, une méconnaissance voire une représentation négative des médicaments de substitution aux opiacés pendant la grossesse de la part des usagers et de leur entourage. Cette brochure sera distribuée auprès des professionnels de santé et sociaux du département.

Sa diffusion auprès de l’ensemble des professionnels de santé et sociaux du département est accompagnée de différents temps de formation et d’échanges de pratiques : une soirée organisée en partenariat avec le réseau RESIST en direction des professionnels de santé libéraux et institutionnels, en présence du Dr Hervé, psychiatre au centre Port Bretagne, du Dr Sophie Thionois, pédiatre à l’unité pédiatrique en maternité du CHU Bretonneau et modérée par le Dr Sylvie Froment, médecin généraliste en cabinet de ville s’est déroulée le 23 octobre dernier.

Une rencontre avec les acteurs des structures sociales et médico-sociales aura lieu le 13 décembre 2012. Des formations auprès du personnel de la maternité Olympe de Gouges débuteront en 2013.


Grâce au soutien financier de la CPAM 37, du CHU, de la Mutualité Française Centre, de la Préfecture d’Indre-et-Loire sur les crédits MILDT et de l’association Pégase, la plaquette a été éditée et la diffusion est en cours.


Le Centre Port Bretagne-CSAPA 37, en lien avec la maternité Olympe de Gouges, accompagne régulièrement des patientes enceintes, sous médicaments de substitution aux opiacés ou présentant des troubles addictifs.


Il y a quelques temps déjà, l’équipe du centre Port Bretagne faisait différents constats : il y a chez les usagers et leur entourage une méconnaissance voire une représentation négative des médicaments de substitution aux opiacés pendant la grossesse ; de ce fait un certain nombre de patientes n’aborde pas la question en consultation obstétricale et d’autres arrêtent brutalement leur traitement de manière inadaptée. Les effets des substances psychoactives sur le fœtus sont en effet peut-être sous estimés de leur part et de celle de l’entourage.

L’équipe a donc décidé de croiser ces constats et hypothèses avec ceux des usagers du centre à travers un questionnaire qui montre une relative conscience de la dangerosité des consommations de substances psychoactives pendant la grossesse mais confirme des représentations négatives des traitements de substitution aux opiacés (TSO) pendant la grossesse et la persistance d’idées reçues.


Un groupe de travail a été lancé, piloté par le CSAPA 37 et composé de la CPAM 37, du Conseil Général d’Indre-et-Loire, de l’opératrice départementale de prévention des conduites addictives, du Pôle Santé Léonard de Vinci et de l’association RESIST 37, afin d’élaborer un support destiné aux usagers visant à améliorer la prise en charge obstétricale et la prise en charge pédiatrique des patientes enceintes et de leurs enfants.


Pour toute information complémentaire vous pouvez contacter : Dr Sandra Hervé, psychiatre Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. "> Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Cécile Seyman, éducatrice spécialisée Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. "> Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Centre Port Bretagne CSAPA 37 - 26, rue Richelieu, 37000 Tours - Tél. 02 47 47 91 91